Aoste et le Fort de Bard

Aoste est dénommée la “Rome des Alpes”, à cause de ses vestiges historiques, principalement romains comme l’Arc d’Auguste.

Les points d’intérêt historique et artistique d’Aoste sont sur la place Chanoux, autour de la Cathédrale et hors de l’enceinte où se trouve la collégiale de S. Orso, monument de l’époque romaine dominé par le clocher remontant à 1131.

A voir, au-delà du torrent Buthier, un ancien pont romain et un arc.

Le Fort de Bard

La forteresse de Bard représente aujourd’hui l’un des plus grands exemples de forteresse du XIXe siècle.
Cédée par la seigneurie de Bard aux Savoie, elle fut l’objet de plusieurs interventions d’agrandissement et de fortification, jusqu’à la restauration demandée par Carlo Felice en 1827, qui organisa le fort en trois corps disposés sur différents niveaux : en bas l’ouvrage Ferdinand, l’ouvrage Victor au centre et en haut et l’ouvrage Charles-Albert.
Dans l’ouvrage Charles-Albert se trouvent aussi les Prisons, 24 cachots très étroits où étaient renfermés les prisonniers.
Le Fort aujourd’hui dispose de 3.600 m2 d’exposition.